Penser par le Bien commun pour Imaginer le Territoire : l’Homme dans la « Ville sensible « 

Penser par le Bien commun permet d’envisager, de façon pragmatique, les choix collectifs, – au-delà de la notion abstraite d’intérêt général. (…)

La ville sensible du XXIème siècle semble se rapprocher de l’humain et donner la part belle aux émotions. Elle permet surtout d’aborder de manière holistique la durabilité spatiale, de sortir d’une approche essentiellement centrée sur les

questions techniques (…)  trois éléments inter-reliés autour d’un projet :

1° Le bien de la communauté : des biens matériels et immatériels.

2° La communauté du bien : l’accès de chacun au bien de la communauté et le sentiment d’appartenance.

3° Le bien du bien commun : l’équilibre de la relation entre la Personne et la communauté

Source: commongood-forum.tumblr.com

See on Scoop.itnumérique et bibs

Publié dans Biens communs, Ville. Étiquettes : , . Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :